Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Archive pour la catégorie ‘Personnalités’

Communiqué de presse du 1er Juillet 2015

fig23

La Banlieue rend hommage à Charles Pasqua

 

Le  29 juin 2015  Monsieur Charles Pasqua est décédé. Il était le dernier grand homme d’une génération de politiques, engagé à l’adolescence dans la Résistance et proche du Général de Gaulle.

Ministre de l’Intérieur en 1986-1988 puis en 1993-1995, c’est en qualité de président du conseil général des Hauts-de-Seine de 1988 à 2004 que Charles Pasqua s’est fortement engagé dans les quartiers populaires du  92.

En effet,  dès 1993, il  a impulsé une véritable politique dans les banlieues en mettant en œuvre des moyens financiers conséquents, via le PACTE 92,  qui était un plan départemental d’harmonisation  urbaine et sociale afin de remodeler les quartiers sensibles du 92, et plus précisément les quartiers du “Luth » à Gennevilliers  et de la « Caravelle“à Villeneuve-la- Garenne.

L’impact du PACTE 92 a été si important auprès des habitants et de la majorité des élus du 92, toutes tendances politiques confondues, qu’il servira principalement de modèle, dès 2003, pour la mise en place, au niveau national, d’une agence nationale de rénovation urbaine (ANRU).

Beaucoup d’acteurs de terrain et d’habitants de ces quartiers regrettent la disparition de cet homme qui a beaucoup fait pour eux. En effet, pour avoir travaillé avec lui durant ces 20 dernières années, il était simple, direct et humain.

Même s’il incarnait pour la majorité des Français, au travers des médias, un personnage public qui dégageait de l’autorité, en privé il était un monsieur réellement sympathique qui donnait tout de suite sa confiance et son amitié lorsqu’il était persuadé de l’honnêteté et de l’intérêt de votre action. Il était toujours prêt a donner un coup de main, sans contrepartie, pour les gens en « galère » dans ces quartiers.

Il n’était pas anti-maghrébin, anti-africain ou raciste comme beaucoup d’habitants et de jeunes de banlieues pouvaient le croire via les campagnes médiatiques à charge contre lui.

Malheureusement, nous regrettons que lorsqu’il était en poste il n’ait jamais réellement communiqué médiatiquement sur ses actions dans les banlieues et sur cet aspect de sa personnalité pour des raisons liées à une posture politique.

Afin de lui rendre un dernier hommage, des militants de plusieurs associations de banlieue assisteront, le vendredi 3 juillet à 10H, aux obsèques de Charles Pasqua à la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

 

Hassan BEN M’BAREK

Porte-parole du Collectif Banlieues Respect

Téléphone: 06 62 70 72 11

 

Communiqué de presse du 27 mai 2014

copé 2

Jean-François Copé démissionne.

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans ont appris la démission de Jean-François Copé de la présidence de l’UMP à partir 15 juin 2014.

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans se félicitent de la démission de Monsieur Copé qui avait été à l’origine du « débat sur l’Islam » et de « l’affaire «des pains au chocolat », tentatives de stigmatisation des français de confession musulmane.

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans ont mené, dès mars 2011 jusqu’à la présidentielle d’avril 2012, une série d’actions telles que la distribution d’étoiles vertes dans les banlieues, le refus de la fermeture des mosquées et diverses manifestations contre l’instrumentalisation des musulmans de France à l’approche d’échéances électorales.

Par ailleurs, Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans approuvent la mise en place d’une direction provisoire de l’UMP composée de Jean-Pierre Raffarin, Alain Juppé et François Fillon.

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans espèrent que l’organisation d’un « Congrès refondateur » à l’automne, permettra l’émergence d’un nouveau parti politique composé d’une droite républicaine, gaulliste et sociale qui prenne position nettement contre le racisme et l’islamophobie.

Abderrahmane Dahmane
Ancien Conseiller de Nicolas Sarkozy
Ancien Secrétaire national de l’UMP
Président du Conseil des Démocrates Musulmans
Tél : 06 87 73 95 64

Hassan BEN M’BAREK
Président des Associations du Collectif Banlieues Respect
Tél : 06 29 56 15 64

Communiqué de presse du 15 mai 2011

Réaction à l’arrestation de Dominique Strauss- Kahn.

Le dimanche 15 mai 201, monsieur Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI et candidat potentiel à l’élection présidentielle de 2012 a été arrêté à New York et inculpé pour agression sexuelle, tentative de viol et séquestration.

Le Collectif Banlieues Respect constate que les faits reprochés à monsieur Dominique Strauss-Kahn sont graves.

Le Collectif Banlieues Respect se pose la question légitime d’un guet-apens tendu à monsieur Dominique Strauss-Kahn dans le but de le discréditer définitivement.

Néanmoins, le Collectif Banlieues Respect estime que cette mauvaise affaire est un séisme dans la classe politique française et qu’elle sera lourde de conséquences.

En effet, il est fortement probablement que l’image de la France et plus particulièrement celle des hommes politiques et de ses élites aspirant à piloter des organisations internationales sortira fortement dégradée dans les banlieues et à l’étranger.

Presse: RMC sport/ BFMTV: Banlieues Respect veut le maintien de Blanc

logo BFMTV

laurent blanc

Presse du 09 mai 2011

Le Collectif Banlieues respect veut le maintien de Laurent Blanc

Auditionné ce lundi par la commission d’enquête conjointement menée par la FFF et le Ministère des Sports, Laurent Blanc pourrait-il décider de démissionner de son poste de sélectionneur de l’équipe de France ? Cette issue-là, le collectif Banlieues Respect ne la souhaite pas et l’a fait savoir par le biais d’un communiqué. « La démission de Monsieur Laurent Blanc de son poste de sélectionneur aura un impact négatif sur la reconstruction d’une équipe de France performante et desservira aux yeux d’une majorité de français la cause de ceux qui veulent défendre cette diversité ethnique. » Le collectif a également indiqué sur sa page internet son espoir de voir le Cévenol s’engager, une fois l’affaire des quotas réglée, « dans des actions concrètes en banlieue pour lutter contre les discriminations. »

Communiqué de presse du 9 mai 2011

 

Pour le maintien de Laurent Blanc à son poste de sélectionneur.

Suite aux propos graves et discriminatoires tenus lors d’une réunion, le 8 novembre 2010, par les dirigeants de la Fédération Française de Football, à l’encontre d’une catégorie de français issue de la diversité.

Le Collectif Banlieues respect est persuadé que la démission de Monsieur Laurent Blanc de son poste de sélectionneur aura un impact négatif sur la reconstruction d’une équipe de France performante et desservira aux yeux d’une majorité de français la cause de ceux qui veulent défendre cette diversité ethnique.

Le Collectif Banlieues Respect appelle au maintien de monsieur Laurent Blanc à son poste de sélectionneur de l’équipe.

Le Collectif Banlieues Respect espère qu’après cette affaire malheureuse, Monsieur Laurent Blanc, s’engagera dans des actions concrètes en banlieue pour lutter contre les discriminations.

Quelques militants du Collectif Banlieues Respect ainsi que des éducateurs sportifs de football de l’île de France se retrouveront le lundi 9 mai à 13h devant le siège de la FFF, 87 Bd de Grenelle Paris 15ème afin de s’opposer, à titre de prévention, aux quotas et à l’éventuelle mise en place de fichiers ethniques discriminatoires dans le monde du football français.

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.