Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Archive pour la catégorie ‘Non classé’

Vidéo: Interview RT Interntional: Attentat Charlie Hebdo

 

Communiqué de presse du 10 janvier 2015

image charlie

La France est Charlie

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans participeront à la  grande « marche républicaine » du 11 janvier 2015 pour rendre hommage aux 17 victimes tués par des terroristes.

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans appellent tous les organisations musulmanes et les organisations de banlieue à se rassembler à 14H à la station de métro « Jacques Bonsergent » et à participer à cette grande marche républicaine.

Abderrahmane Dahmane
Ancien Conseiller de Nicolas Sarkozy
Président du Conseil des Démocrates Musulmans
Tél : 06 87 73 95 64

Hassan BEN M’BAREK
Président des Associations du Collectif Banlieues Respect
Tél : 06 29 56 15 64

Communiqué de presse du 8 janvier 2015

 

image attenat 1

Attentat Charlie Hebdo: Leur islam n’est pas le nôtre

 

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans condamne avec force et sans réserve cet horrible attentat commis dans les locaux de Charlie Hebdo.

Nous exprimons notre vive émotion pour les victimes et nous présentons nos sincères condoléances à l’ensemble des proches des journalistes et des policiers assassinés.

Nous espérons que les auteurs et les commanditaires de cet acte terroriste seront rapidement arrêtés.

La liberté d’expression et la liberté de la presse sont et doivent rester des principes cardinaux de la République.

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans estiment que cette attaque criminelle est un coup terrible porté à l’ensemble de la communauté musulmane de France et au vivre-ensemble.

En effet, quelles que soient les conclusions de l’enquête, il n’en reste pas moins que l’impact de cet acte terroriste sera fortement négatif pour l’ensemble des musulmans de France.

Ces gens là ne représentent pas les musulmans, leur islam n’est pas le nôtre et il doit être combattu et éradiqué par tous les moyens.

Le Collectif Banlieue Respect et le Conseil des Démocrates Musulmans appellent l’ensemble des musulmans et des organisations de banlieues à participer à  la « marche républicaine ». organisée à Paris le dimanche 11 janvier à 15H..

 

Abderrahmane Dahmane
Ancien Conseiller de Nicolas Sarkozy
Président du Conseil des Démocrates Musulmans
Tél : 06 87 73 95 64

Hassan BEN M’BAREK
Président des Associations du Collectif Banlieues Respect
Tél : 06 29 56 15 64

Communiqué de presse du 11 novembre 2013

Procès Rachid Nekkaz

L’association » Club des Elus Allez France » dont le président est Monsieur Rachid Nekkaz est membre, depuis 2005, du Collectif Banlieues Respect qui regroupe en 2013 plus d’une trentaine d’associations de banlieue.

Le jeudi 24 octobre 2013, 3 ans de prison dont 6 mois ferme ont été requis contre Monsieur Rachid Nekkaz, lors de son procès, au Tribunal de Grande de Paris, pour l’achat d’un parrainage d’un maire, lors de la présidentielle de 2012, en faveur Marine Le Pen.

Ci-dessous une vidéo avec les explications de Rachid Nekkaz qui entendait démontrer médiatiquement la fragilité et la corruptibilité du système des parrainages mais également favoriser la mise en place d’un vote républicain de 100.000 citoyens pour les prochaines présidentielles.

Communiqué de presse du 29 juillet 2011

Soutien pour un service citoyen pour les mineurs délinquants.

Le Collectif Banlieues Respect soutient la proposition de loi, pour la mise en place d’un service citoyen, en direction de mineurs délinquants encadrés par d’anciens militaires.

En effet, le Collectif Banlieues Respect estime qu’il est plus constructif pour des mineurs de 16ans condamnés, d’exécuter leur peine au sein d’établissement d’insertion de la défense et de suivre des modules formations permettant une remise à niveau scolaire, l’apprentissage d’un métier et d’acquérir une éducation citoyenne et comportementale

Ce dispositif avec une discipline inspirée de l’armée est fortement préférable à une peine d’emprisonnement car la prison est malheureusement une école de la récidive pour des mineurs condamnés à être incarcéré suite à des infractions pénales sans gravité.

Le Collectif Banlieues Respect souhaite que le fond interministériel à la prévention de la délinquance cofinancé par des crédits délégués par l’Etat et une partie du produit des amendes de circulation finance en priorité ce genre de dispositif de prévention plutôt que d’utiliser, ces dernières années, l’essentiel de son budget à l’installation de caméras de vidéosurveillance.

Communiqué de presse du 15 mai 2011

Réaction à l’arrestation de Dominique Strauss- Kahn.

Le dimanche 15 mai 201, monsieur Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI et candidat potentiel à l’élection présidentielle de 2012 a été arrêté à New York et inculpé pour agression sexuelle, tentative de viol et séquestration.

Le Collectif Banlieues Respect constate que les faits reprochés à monsieur Dominique Strauss-Kahn sont graves.

Le Collectif Banlieues Respect se pose la question légitime d’un guet-apens tendu à monsieur Dominique Strauss-Kahn dans le but de le discréditer définitivement.

Néanmoins, le Collectif Banlieues Respect estime que cette mauvaise affaire est un séisme dans la classe politique française et qu’elle sera lourde de conséquences.

En effet, il est fortement probablement que l’image de la France et plus particulièrement celle des hommes politiques et de ses élites aspirant à piloter des organisations internationales sortira fortement dégradée dans les banlieues et à l’étranger.

Communiqué de presse du 20 Avril 2011

Halte aux discriminations liées au lieu d’habitation.

Le Collectif Banlieues Respect se félicite que la HALDE recommande que les discriminations liées au lieu de résidence, pour les habitants des banlieues, soient inscrites dans la loi et figurent dans le code du travail.

En effet, le Collectif Banlieues Respect estime que la lutte contre les discriminations et le chômage dans les zones urbaines sensibles devraient être dans les mois à venir l’une priorités des pouvoirs publics.

Néanmoins, le Collectif Banlieues Respect reste sceptique quant à la mise en place concrète de cette proposition.

Le Collectif Banlieues Respect estime qu’il sera difficile d’établir des indicateurs et de mesurer ces discriminations liées au lieu d’habitation, qui frappe particulièrement les jeunes des quartiers sensibles.

A titre d’exemple, le Collectif Banlieues Respect constate que dans certaines zones pourvues de plusieurs milliers d’emplois, à côté duquel se trouvent un ou deux quartiers sensibles, à peine quelques habitants y travaillent.

Communiqué de presse du 5 avril 2011

Victoire pour le Collectif Banlieues Respect. Clôture du débat sur la laïcité et l’islam.

Le Collectif Banlieues Respect se félicite que ce  débat, dangereux pour le vivre-ensemble, devrait être normalement clos lors d’une réunion de trois heures dans un hôtel parisien le 5 avril 2011.

Quelques militants du Collectif Banlieues Respect seront présent devant l’hôtel Pullman à 16h  avant d’allez au rassemblement devant l’UMP prévu à partir de 17h30.

Le Collectif Banlieues Respect, fédération d’associations issues des banlieues a été une des premières structures à  s’opposer fortement, dès le début, à la tenue de  ce débat.

Le Collectif Banlieues Respect  a été l’un des organisateurs de la  rencontre qui s’est déroulée  le jeudi  10 mars 2011 à 18h30 à la Mosquée de Paris, l’évènement déclencheur de cette opposition.

Le Collectif a ensuite enchainé depuis cette date une série actions, manifestation à Argenteuil  avec les élites de banlieue, rassemblement devant l’Elysée pour protester contre ce débat, conférence de presse devant la mosquée de paris, distribution d’étoile vertes dans les banlieues et pour finir  l’organisation  d’un rassemblement devant l’UMP qui devrait ce tenir aujourd’ hui à partir de 17h30.

Le Collectif Banlieues respect à la certitude que  sans cette forte opposition dès le départ, les organisations culturelles auraient validé le principe même de ce débat sur l’Islam, à l’image de ce qui s’est passé avec la  loi sur le voile.

Le Collectif Banlieues Respect à apporter la preuve que des acteurs associatifs sans moyens mais déterminés peuvent mettre en place des actions pertinentes contribuant à faire réveiller les consciences et permettre en partie de faire échouer des stratégies politiciennes stigmatisant es pour une catégorie de français.

Communiqué de presse du 04 avril 2011

 Distribution «d’étoiles vertes» dans les quartiers pour demander l’annulation du débat sur la laïcité et l’islam.

Les associations du Collectif Banlieues Respect organiseront pendant plus de quatre mois dans plus d’une centaine de quartiers de France une distribution «d’étoiles vertes» afin de demander l’arrêt de ce débat sur la laïcité et islam mais aussi de lutter contre l’islamophobie.
L’étoile verte à cinq branches évoque les cinq piliers de l’islam, elle est représentée dans de nombreux drapeaux de pays arabes.

La première action se déroulera le lundi 4 Avril 2011 à 18h00 au quartier du Luth à Gennevilliers 92230.

Pour des raisons de sécurité suite aux récentes violences entre jeunes des villes d’Asnières et de Gennevilliers, nous conseillons aux médias intéressés, pour couvrir l’évènement, de nous prévenir quelques heures avant de leurs venues.

Communiqué de presse du 11 Mars 2011

Condamnation du limogeage de Monsieur Abderrahamane Dahmane.Ex-conseiller diversité de Monsieur Nicolas Sarkozy.

Le Collectif Banlieues Respect a appris avec regret le limogeage, le 11 mars 2011, de Monsieur Abderrahmane Dahamne, ex-conseiller diversité de Monsieur Nicolas Sarkozy.

Le Collectif Banlieues Respect, coorganisateur de la rencontre du jeudi 10 mars 2011 à la mosquée de Paris, avait observé que monsieur Dahmane, dans une atmosphère difficile, avait toujours pris la défense du président de la République en expliquant aux participants que celui-ci avait autorité ce débat pour lutter contre la stigmatisation des musulmans. Le Collectif Banlieues Respect estime cette décision injuste et inquiétante.

En effet, Monsieur Abderrahmane Dahmane a fortement critiqué le secrétaire général de l’UMP, Monsieur Jean-François Copé, à l’origine de ce débat et de son impact négatif sur les français musulmans.

Monsieur Jean-François Copé connait une ascension politique importante depuis qu’il a décidé de mener des actions en direction de la communauté musulmane. (projet de loi sur le voile intégrale, débat sur l’islam)

Le Collectif Banlieues Respect constate que lorsque une personne de culture musulmane, membre de l’UMP, demande l’annulation de ce débat et critique son initiateur, il est immédiatement limogé alors que ce parti politique appel au dialogue.

Par comparaison, lorsque des membres importants de l’UMP tels que Madame Nadine MORENO et Monsieur Brice HORTEFEUX tiennent des propos « abjects » aucune sanction n’est prononcée. Malgré la condamnation par la justice d’une de ces personnes.

Le Collectif Banlieues Respect arrive malheureusement à la conclusion que le président de la république Monsieur Nicolas Sarkozy a perdu la main à l’intérieur de l’UMP au profit de Monsieur Jean-François Copé.

Le Collectif Banlieues Respect considère , Monsieur Jean-François Copé, comme personne non gratta  dans la communauté musulmane.

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.