Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Archive pour avril 2011

Communiqué de presse du 20 Avril 2011

Halte aux discriminations liées au lieu d’habitation.

Le Collectif Banlieues Respect se félicite que la HALDE recommande que les discriminations liées au lieu de résidence, pour les habitants des banlieues, soient inscrites dans la loi et figurent dans le code du travail.

En effet, le Collectif Banlieues Respect estime que la lutte contre les discriminations et le chômage dans les zones urbaines sensibles devraient être dans les mois à venir l’une priorités des pouvoirs publics.

Néanmoins, le Collectif Banlieues Respect reste sceptique quant à la mise en place concrète de cette proposition.

Le Collectif Banlieues Respect estime qu’il sera difficile d’établir des indicateurs et de mesurer ces discriminations liées au lieu d’habitation, qui frappe particulièrement les jeunes des quartiers sensibles.

A titre d’exemple, le Collectif Banlieues Respect constate que dans certaines zones pourvues de plusieurs milliers d’emplois, à côté duquel se trouvent un ou deux quartiers sensibles, à peine quelques habitants y travaillent.

Communiqué de presse du 5 avril 2011

Victoire pour le Collectif Banlieues Respect. Clôture du débat sur la laïcité et l’islam.

Le Collectif Banlieues Respect se félicite que ce  débat, dangereux pour le vivre-ensemble, devrait être normalement clos lors d’une réunion de trois heures dans un hôtel parisien le 5 avril 2011.

Quelques militants du Collectif Banlieues Respect seront présent devant l’hôtel Pullman à 16h  avant d’allez au rassemblement devant l’UMP prévu à partir de 17h30.

Le Collectif Banlieues Respect, fédération d’associations issues des banlieues a été une des premières structures à  s’opposer fortement, dès le début, à la tenue de  ce débat.

Le Collectif Banlieues Respect  a été l’un des organisateurs de la  rencontre qui s’est déroulée  le jeudi  10 mars 2011 à 18h30 à la Mosquée de Paris, l’évènement déclencheur de cette opposition.

Le Collectif a ensuite enchainé depuis cette date une série actions, manifestation à Argenteuil  avec les élites de banlieue, rassemblement devant l’Elysée pour protester contre ce débat, conférence de presse devant la mosquée de paris, distribution d’étoile vertes dans les banlieues et pour finir  l’organisation  d’un rassemblement devant l’UMP qui devrait ce tenir aujourd’ hui à partir de 17h30.

Le Collectif Banlieues respect à la certitude que  sans cette forte opposition dès le départ, les organisations culturelles auraient validé le principe même de ce débat sur l’Islam, à l’image de ce qui s’est passé avec la  loi sur le voile.

Le Collectif Banlieues Respect à apporter la preuve que des acteurs associatifs sans moyens mais déterminés peuvent mettre en place des actions pertinentes contribuant à faire réveiller les consciences et permettre en partie de faire échouer des stratégies politiciennes stigmatisant es pour une catégorie de français.

Le Point: Première distribution d « étoiles vertes » en banlieue

logo le point 300 x100

Presse du  04 avril 2011
Première distribution d « étoiles vertes » en banlieue

L’association « citoyenneté et démocratie » membre du collectif banlieues respect a organisé la première distribution d’étoiles vertes en Banlieue.

Une association de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) a distribué lundi des étoiles vertes à des musulmans sur un marché d’un quartier populaire, première distribution organisée en réaction au débat sur la laïcité prévu mardi, a constaté une journaliste de l’AFP.

Une association de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) a distribué lundi des étoiles vertes à des musulmans sur un marché d’un quartier populaire, première distribution organisée en réaction au débat sur la laïcité prévu mardi, a constaté une journaliste de l’AFP.

L’ex-conseiller à l’Elysée chargé de la Diversité Abderahmane Dahmane avait annoncé fin mars qu’il comptait distribuer, avec le collectif d’associations Banlieues Respect, des « étoiles vertes » aux musulmans « dans les banlieues », pour protester contre le débat de l’UMP sur la laïcité.

L’initiative avait été qualifiée de « totalement grotesque » par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Lundi soir, trois membres de l’association Citoyenneté démocratie, basée à Gennevilliers et membre du Collectif Banlieues Respect, ont distribué les accessoires sur le marché du Luth, un quartier populaire de Gennevilliers.

Hassan Ben M’Barek, président de l’association, haranguait les gens qui passaient à proximité des commerces: « Je t’explique: cette étoile a un objectif, demander l’annulation du débat sur l’islam et lutter contre l’islamophobie ».

L’association avait prévu de distribuer 100 étoiles musulmanes lundi soir. Vers 19H00, une soixantaine de personnes l’avaient acceptée.

L’objectif de Banlieues Respect est de distribuer 200 à 300 étoiles par quartier, dans 100 quartiers pendant quatre mois, a dit Hassan Ben M’Barek

logo le point 300 x100

Communiqué de presse du 04 avril 2011

 Distribution «d’étoiles vertes» dans les quartiers pour demander l’annulation du débat sur la laïcité et l’islam.

Les associations du Collectif Banlieues Respect organiseront pendant plus de quatre mois dans plus d’une centaine de quartiers de France une distribution «d’étoiles vertes» afin de demander l’arrêt de ce débat sur la laïcité et islam mais aussi de lutter contre l’islamophobie.
L’étoile verte à cinq branches évoque les cinq piliers de l’islam, elle est représentée dans de nombreux drapeaux de pays arabes.

La première action se déroulera le lundi 4 Avril 2011 à 18h00 au quartier du Luth à Gennevilliers 92230.

Pour des raisons de sécurité suite aux récentes violences entre jeunes des villes d’Asnières et de Gennevilliers, nous conseillons aux médias intéressés, pour couvrir l’évènement, de nous prévenir quelques heures avant de leurs venues.

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.