Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Communiqué de presse du 11 Mars 2011

Condamnation du limogeage de Monsieur Abderrahamane Dahmane.Ex-conseiller diversité de Monsieur Nicolas Sarkozy.

Le Collectif Banlieues Respect a appris avec regret le limogeage, le 11 mars 2011, de Monsieur Abderrahmane Dahamne, ex-conseiller diversité de Monsieur Nicolas Sarkozy.

Le Collectif Banlieues Respect, coorganisateur de la rencontre du jeudi 10 mars 2011 à la mosquée de Paris, avait observé que monsieur Dahmane, dans une atmosphère difficile, avait toujours pris la défense du président de la République en expliquant aux participants que celui-ci avait autorité ce débat pour lutter contre la stigmatisation des musulmans. Le Collectif Banlieues Respect estime cette décision injuste et inquiétante.

En effet, Monsieur Abderrahmane Dahmane a fortement critiqué le secrétaire général de l’UMP, Monsieur Jean-François Copé, à l’origine de ce débat et de son impact négatif sur les français musulmans.

Monsieur Jean-François Copé connait une ascension politique importante depuis qu’il a décidé de mener des actions en direction de la communauté musulmane. (projet de loi sur le voile intégrale, débat sur l’islam)

Le Collectif Banlieues Respect constate que lorsque une personne de culture musulmane, membre de l’UMP, demande l’annulation de ce débat et critique son initiateur, il est immédiatement limogé alors que ce parti politique appel au dialogue.

Par comparaison, lorsque des membres importants de l’UMP tels que Madame Nadine MORENO et Monsieur Brice HORTEFEUX tiennent des propos « abjects » aucune sanction n’est prononcée. Malgré la condamnation par la justice d’une de ces personnes.

Le Collectif Banlieues Respect arrive malheureusement à la conclusion que le président de la république Monsieur Nicolas Sarkozy a perdu la main à l’intérieur de l’UMP au profit de Monsieur Jean-François Copé.

Le Collectif Banlieues Respect considère , Monsieur Jean-François Copé, comme personne non gratta  dans la communauté musulmane.

Laisser un commentaire

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.