Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Archive pour janvier 2011

Communiqué de presse du 07 Janvier 2011

 
 

 

Décès du DJ battu à mort dans le 93

Le Collectif Banlieues Respect a appris avec tristesse le décès suite à ses blessures du Disc-jockey .

Le Collectif Banlieues Respect condamne fermement cette lâche agression.

En effet, Monsieur Claudy Elisor, 33ans, père de deux enfant, avec été tabassé par un groupe de jeunes le soir du nouvel an, pour avoir refusé l’entrée à un inconnu.

Le Collectif Banlieues Respect exprime ses sincères condoléances à la famille de la victime.

Le Collectif Banlieues Respect regrette qu’une minorité d’individus issues des quartiers se livrent à des actes de violences suite à des conflits mineurs. Actes dont ils ne mesurent pas souvent les conséquences dramatiques.

Le Collectif Banlieues Respect qui regroupe des associations impliquées depuis plusieurs années dans l’action au sein des quartiers difficiles, avait appelé à la paix et au respect lors des émeutes de 2005.

Communiqué de presse du 05 Janvier 2011

 
 

Job « Super Mortel » pour Madame Fadela Amara.

 

Le Collectif Banlieues Respect a appris avec ironie la nomination en qualité d’inspectrice générale des Affaires Sociales de l’ancienne secrétaire d’Etat à la politique de la ville .

Après le fiasco du plan Espoir Banlieue, le Collectif Banlieues Respect constate que le principal pilote de cette nanodynamique a pu obtenir une place de choix.

le Collectif Banlieues Respect avait été la première organisation de Banlieue à annoncer dès la présentation du plan Espoir Banlieue en Janvier 2008 sont échec.

En effet, à l’époque Madame Amara ne s’était pas préoccupé de la question, même simple pour un enfant, des ressources pour mener les futures actions dans les quartiers pour accepter son poste de secrétaire d‘Etat.

Malheureusement, le Collectif Banlieues Respect a pu constaté que après son expérience ministérielle , Madame Fadela Amara, a tenu un refrain bien connu aux acteurs de terrain «ce n’est pas de ma faute, c’est de la faute des autres ».

Par conséquent, le Collectif Banlieues Respect estime que Madame Fadela Amara devrait à l’avenir s’abstenir de prétendre évaluer les politiques publiques dans les quartiers au risque de sombré dans le grotesque.

Le Collectif Banlieues Respect conseille vivement à Madame Fadela Amara de profiter pleinement des avantages matériels liés à sa nouvelle fonction, de se former et de prendre de longues vacances pour que des militants et des acteurs de terrain issues des banlieues puissent délivrer des messages réalistes et pertinents afin de donner une image de compétence et de sérieux.

Le Collectif Banlieues Respect organisera plusieurs actions de contestation à partir de janvier 2011, afin d’attirer l’attention des pouvoirs publics et d’obtenir des solutions concrètes en matière d’emploi dans les quartiers

Le Collectif Banlieues Respect regroupe des associations impliquées depuis plusieurs années dans l’action au sein des quartiers difficiles. Il avait appelé à la paix et au respect lors des émeutes de 2005.

Communiqué de presse du 02 Janvier 2011

Réaction à l’attentat devant une église en Egypte.

Le Collectif Banlieues Respect a appris, avec tristesse et colère, l’explosion d’une bombe dans la nuit de vendredi à samedi devant une église copte d’Alexandrie.

En effet, les fidèles s’étaient réunis pour le Nouvel An et d’après les autorités égyptiennes, on dénombre 21 morts et 79 blessés.

Le Collectif Banlieues Respect condamne fermement et sans réserve cette attaque terroriste.

Le Collectif Banlieues Respect exprime ses condoléances aux égyptiens et plus particulièrement à la communauté Copte, minorité chrétienne d’Egypte.

Le Collectif Banlieues Respect qui regroupe des associations impliquées depuis plusieurs années dans l’action au sein des quartiers difficiles, avait appelé à la paix et au respect lors des émeutes de 2005.

 

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.