Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Communiqué de presse du 23 décembre 2010

La priorité dans les banlieues:c’est l’emploi et non la rénovation urbaine.

Le Collectif Banlieues Respect a appris que le jeudi 23 décembre 2010 à 8h30, le Ministre de la ville, Monsieur Maurice Leroy, se verra remettre le rapport 2009 de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (ONZUS). Le collectif s’étonne que cette conférence de presse sur un sujet aussi important se tienne la veille d’un jour férié.
Le rapport 2009 de l’ONZUS apporte des informations chiffrés sur la situation dans les quartiers sensibles pour l‘année 2008. Il ressort principalement de ce document, sur le volet emploi, qu’un jeune sur deux issues de ces quartiers est au chômage.

Le Collectif Banlieues Respect estime qu’au vu des observations sur le terrain des responsables associatifs, la situation en matière d’emploi dans ces zones pour les années 2009 et 2010 est plus grave qu’en 2008.

Le Collectif Banlieues Respect considère que l’emploi est la priorité numéro une dans les quartiers.Le Collectif Banlieues Respect pense que la réduction des moyens pour le financement des emplois aidées en 2008 par rapport aux crédits engagés en 2007 était une erreur.

Le Collectif Banlieues Respect demande que le pouvoirs publics augmente fortement et immédiatement le financement des emplois aidées (contrat unique d’insertion) pour les employeurs du secteur marchand et non-marchand ainsi que le nombre de contrats d’apprentissage.

Afin de trouver les ressources, le Collectif Banlieues Respect estime que le ministère de la ville ne pourra pas faire l’économie de la suppression de certaines opérations de rénovation urbaines douteuses et fortement consommatrices de flux financiers.

Le Collectif Banlieues Respect a organisé en 2010 plusieurs actions en faveur de l’emploi dans les quartiers.

– Le jeudi 15 Avril 2010 à 11h30, une manifestation devant le Ministère des Transports afin d’obtenir des pouvoirs publics l’annulation du décret, du 18 décembre 2009, concernant une cinquantaine jeunes entrepreneurs, issues des banlieues et gérant de sociétés, de location de véhicules double-commande, regroupées dans le réseau Permis-Malin ainsi que leurs salariés. Une première victoire a été obtenu en novembre 2010, puisque le Conseil d’Etat a suspendu l’arrêté du décret.

-Le vendredi 22 Octobre 2010 à 12h, un rassemblement devant le Conseil général des Hauts-de-Seine afin de demander concrètement que les 40 millions d’euros d’excédents au budget 2009 du Conseil général soient affectés en urgence à l’emploi des jeunes dans les quartiers sensibles du département des Hauts-de-Seine

Par conséquent, le Collectif Banlieues Respect organisera durant le mois de janvier des actions devant le ministère de la ville afin d’obtenir des solutions concrètes pour l’emploi dans les quartiers.

Le Collectif Banlieues Respect qui regroupe des associations impliquées depuis plusieurs années dans l’action au sein des quartiers difficiles, avait appelé à la paix et au respect lors des émeutes de 2005.

 

Laisser un commentaire

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.