Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Communiqué de presse du 27 juin 2010

Réaction à la visite du Premier Ministre, Monsieur François Fillon, dans une Mosquée à Argenteuil.

Le Premier Ministre, Monsieur François Fillon, accompagné du ministre de l’Intérieur et des Cultes, Monsieur Brice Hortefeux, devrait inaugurer ce lundi 28 juin 2010 vers 10h30, à Argenteuil dans le Val-d’Oise, la nouvelle mosquée gérée par l’institut islamique de France Al-Ihsan.

Le Collectif Banlieues Respect soutient la venue du Premier Ministre dans le quartier du Val-d’Argent à Argenteuil, territoire cumulant de lourds handicaps économiques et sociaux.

Le Collectif Banlieues Respect, organisation laïque, se félicite également de la présence du Premier Ministre pour l’inauguration d’un lieu de culte. Cette démarche contribue à rassurer et conforter les musulmans de France après les dérapages islamophobes que nous avons constatés ces derniers mois.

Néanmoins, le Collectif Banlieues Respect regrette que le choix du Premier Ministre se soit porté sur une mosquée dont une décision de justice, R.G n 07/06472 en date du 2 Mars 2010, de la 1er chambre du TGI de Pontoise ait prononcé la nullité du conseil d’administration constitué depuis janvier 2004. L’équipe dirigeante actuelle et tous les actes administratifs pris depuis cette date sont illégaux!

Le Collectif Banlieues Respect souhaite que le CFCM, représenté lors de cette inauguration par Monsieur Mohammed Moussaoui, vienne avec des réponses à divers revendications qui lui ont été adressées par les associations d’Argenteuil.

Le Collectif Banlieues Respect déplore que les responsables de la moquée Al-Ihsan aient « profité » de la venue du Premier Ministre pour demander une participation, à une partie des fidèles, de 50 à 200 Euros pour venir écouter le chef du gouvernement.

Le Collectif Banlieues Respect est une fédération d’associations impliquées dans l’action au sein des quartiers difficiles et qui avait appelé à la paix et au respect lors des émeutes de 2005.


Laisser un commentaire

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.