Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Communiqué de presse du 23 juin 2010

Demande la démission de Madame Jeannette Bougrab de l’ASCE

Le Collectif Banlieues Respect est une fédération d’associations impliquées dans l’action au sein des quartiers difficiles et qui avait appelé à la paix et au respect lors des émeutes de 2005.

La présidente de la haute autorité de lutte contre les discriminations (HALDE), Madame Jeannette Bougrad a été mis en cause dans un article d’un journal soutenant qu’elle aurait fait voter une délibération pour doubler son salaire. Si ces faits sont confirmés.

Le Collectif Banlieues Respect estime que cette affaire est grave et inadmissible dans un contexte économique et financier fortement dégradé dans notre pays et plus particulièrement dans les quartiers sensibles où les habitants sont durement touchés par le chômage.

Le Collectif Banlieues Respect constate que Madame Jeannette Bougrad est également présidente de l’agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ASCE) poste non rémunéré mais hautement symbolique pour l’ensemble des acteurs des quartiers.

Le Collectif Banlieues Respect considère qu’une personne percevant un salaire avec des avantages équivalent à 14 fois le smic ne peut être légitime pour représenter ces populations.

Le Collectif Banlieues Respect pense que le maintien de la présidente de l’ASCE, structure chargée de mettre en œuvre des actions en faveur des habitants des quartiers prioritaires politique de la ville et dotée d’un budget de plusieurs centaines de millions d’Euros, n’est plus possible dans ce contexte.

Après l’échec évident du plan Espoir Banlieue, le Collectif Banlieues Respect souhaiterait que le président de la République, Monsieur Nicolas Sarkoy, qui devrait prochainement annoncer des mesures pour le bon fonctionnement d’une République exemplaire dans le cadre de la révision générale des politiques publiques ne fasse pas l’économie, d’une évaluation sérieuse des organisations publiques intervenant dans ces quartiers depuis plusieurs années et de solutions pour mettre fin aux dérives et aux gaspillages.

Laisser un commentaire

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.