Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Archive pour janvier 2010

Communiqué de presse du 26 Janvier 2010

Réaction à l’intervention du Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy

Le Collectif Banlieues Respect qui regroupe une centaine d’associations impliquées depuis plusieurs années dans l’action au sein des quartiers difficiles, avait appelé à la paix et au respect lors des émeutes de 2005.

Le Collectif Banlieues Respect constate que le président de la République s’est montré à l’écoute des difficultés des français les plus touchés par la crise.

En ce qui concerne les thématiques liés aux banlieues, le Collectif Banlieues Respect estime que l’emploi est actuellement la première des priorités dans les zones urbaines sensibles et qu’il prend acte des propos du chef de l’Etat concernant la signature de plus de 500 contrats d’autonomie par semaine, en espérant que ces contrats permettent aux jeunes les plus en difficultés de décrocher un emploi ou une formation qualifiante.

Le Collectif Banlieues Respect espère que ce genre d’initiative permettant à des français de débattre autour d’une table ronde de leurs problèmes, de leurs besoins et de leurs attentes puisse être un jour organisé en Banlieue et plus particulièrement dans les quartiers.

Communiqué de presse du 13 Janvier 2010

Réaction à la proposition de loi pour le droit de vote des étrangers déposée par le PS

 

Le Collectif Banlieues Respect qui regroupe une centaine d’associations impliquées depuis plusieurs années dans l’action au sein des quartiers difficiles, avait appelé à la paix et au respect lors des émeutes de 2005.

Le Collectif Banlieues Respect avait organisé le Mardi 5 Janvier 2010 dans la cité des 4000 à la Courneuve, en présence du ministre de l’immigration, M. Bessons, un débat sur l’identité nationale afin de demander son accélération mais sur la base de propositions concrètes telle que le droit de vote des étrangers aux élections locales. A cette occasion, Monsieur Bessons avait affirmé qu’à titre personnel il était pour ce droit de vote.

En 2007, lors de la campagne présidentielle, Monsieur Sarkozy s’était aussi déclaré favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales.

Le Collectif Banlieues Respect soutient la proposition de loi sur le droit de vote des étrangers aux élections locales déposé par le Parti Socialiste à l’assemblée nationale.

(Néanmoins, à l’instar de quelques pays qui ont accordé le droit des votes des étrangers aux élections locales, le Collectif Banlieues Respect espère ne pas assister à un durcissement des conditions d’acquisition de la nationalité française.

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.