Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Journée d’action des policiers à l’appel de l’Union SGP-FO/Unité police

téléchargement

AFP le 03.12.09 | 11h10

 

istribution de tracts et rassemblements: le premier syndicat de gardiens de la paix, l’Union SGP-FO/Unité police, appelle les policiers à prendre part à une journée nationale d’actions, ce jeudi pour manifester leur lassitude devant la politique du résultat et la diminution des effectifs.

A Mantes-la-Jolie (Yvelines), une cinquantaine de policiers, selon Unité police, ont distribué jeudi matin des tracts au péage de Buchelay sur l’A13 à Mantes-la-Jolie (Yvelines), sans gêner la circulation.

Environ 150 personnes se sont rassemblées ensuite dans la matinée devant la préfecture des Yvelines à Versailles avant de rejoindre la manifestation parisienne devant le ministère des Finances, à la mi-journée.

Le syndicat dénonce notamment la « baisse constante des effectifs, la pression au niveau quantitatif en matière de sécurité routière et des salaires au rabais ». Selon Eric Sabos, responsable départemental d’Unité Police, 8.000 postes seront supprimés dans la police d’ici 2010.

A Marseille, gare Saint-Charles, une trentaine d’agents en civil ont distribué des tracts, sous forme de simili PV, pour dénoncer « la baisse d’effectifs », « les pressions et la course aux résultats » imposées à la profession, selon les termes d’Alphonse Giovannini, délégué d’Unité police.

« Nous allons au contact des citoyens pour leur montrer que nous ne sommes pas que des verbalisateurs, et nous changeons les rôles aujourd’hui: c’est nous qui avons besoin d’eux », a expliqué à l’AFP M. Giovannini, déplorant que faute d’effectifs, de nombreuses plaintes restent en souffrance.

La même opération était menée en gare d’Aix-en-Provence-TGV.

A l’aéroport de Marseille Provence (Marignane), une partie des tracts étaient en anglais, « pour montrer à l’Europe qu’en France la police n’est pas soutenue par son gouvernement » selon le secrétaire Unité Police des Bouches-du-Rhône Diego Martinez.

A Toulon, les policiers ont déposé de faux PV sur les pare-brise de voitures, avant de se rassembler devant la préfecture pour dénoncer « la culture du résultat » et réclamer « un service de police de qualité et non de quantité ».

Le collectif Banlieues Respect, qui regroupe une centaine d’associations impliquées dans l’action au sein des quartiers difficiles, a exprimé dans un communiqué sa « satisfaction » devant cette mobilisation contre « la religion du chiffre ».

Le collectif, qui avait appelé au calme lors des émeutes de 2005, déclare notamment: « La remise en cause de cette ++culture du résultat++ dans la police par un syndicat, nous sembles être un évènement important afin d’éviter l’aggravation des tensions et d’améliorer les rapports dans les banlieues ».

mb-asl-cho-jag/ed/luc

Laisser un commentaire

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.