Banlieues Respect est une fédération d'organisation associatives provenant de quartiers situées dans les zones urbaines sensibles.
Collectif non subventionné depuis sa création en 2005.

Archive pour janvier 2007

Presse: Le Parisien « Le ministre se frotte aux jeunes des quartiers sensibles « 

téléchargement (2)Nadir Dendoune | 20 Janv. 2007, 00h00

Le ministre des Affaires étrangères,Philippe Douste-Blazy, se frotte aux jeunes des quartiers sensibles

Trois associations de la ville, appartenant au collectif Banlieues respect, ont convié jeudi soir Philippe Douste-Blazy, le ministre des Affaires étrangères, à venir discuter avec les habitants au coeur même d’un quartier dit sensible, la Caravelle. Mais déception pour Yacine : « Je viens d’apprendre qu’on allait surtout parler de politique étrangère, mais c’est d’un travail que j’ai besoin », soupire le jeune homme qui « galère » depuis sa sortie de l’école en 2002 et se retrouve aujourd’hui au RMI.

Deux cents personnes sont présentes dans la salle des fêtes, dont une majorité de jeunes presque tous issus de l’immigration. La première partie de cettesoirée-débat inédite, animée par Hassan Ben M’Barek, président de l’association Citoyenneté et démocratie et porte-parole de Banlieue respect, est en effet consacrée à la politique étrangèrede la France.

Mohamed, le premier à prendre la parole, est inquiet : « Que va-t-il se passer après le départ de Chirac ? », demande le quadragénaire. Philippe Douste-Blazy tente de les rassurer en expliquant que le prochain locataire de l’Elysée, « qu’il soit de droite ou de gauche», continuera d’avoir avec le monde arabe « la même politique équilibrée ».La crainte « des effets d’annonce »

Nacéra n’a pas besoin de micro. « J’ai une voix qui porte. », Visiblement peu convaincue par la réponse du ministre, elle est surtout étonnée du ralliement
de ce dernier aux côtés de Nicolas Sarkozy. Le récent voyage du ministre de l’Intérieur aux Etats-Unis a du mal à passer chez ces Français d’origine maghrébine. « On se fait une mauvaise
image de Nicolas Sarkozy. C’est un homme de coeur », plaide le ministre.

Mohamed, de l’association Voter banlieues, craint une « importation » du conflit israélo-palestinien en France et demande
à être « rassuré ». Le ministre défend la notion de « respect ». « La France ne peut pas faire la leçon ailleurs si elle ne respecte pas ses citoyens », assure-t-il sous les applaudissements.
Il est 21 heures quand M. Douste-Blazy annonce les mesures qui seront mises en oeuvre au sein deson ministère. Il promet la création de 100 postes dans les réseaux culturels, informe que près
d’un quart des stagiaires affectés aux différentes ambassades de France seront issus des quartiers sensibles, avant de faire connaître une mise en place dès septembre d’un cycle de préparation
pour former les jeunes des cités hyperdiplômés au poste de conseiller. La moitié de la salle applaudit. « Enfin du concret ! », lance une jeune femme. « C’est pas mal. En espérant que ce
ne sont pas que des effets d’annonce », poursuit son voisin de droite. Yacine, lui, s’attarde un peu sur le buffet. Il attrape un falafel et un verre de Coca et repart vers la sortie, déçu: « Je vais m’expatrier à Londres. On dit que là-bas ce sont les compétences qui comptent. Peu importe la couleur de l’individu. »

Lien presses:

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine/le-ministre-se-frotte-aux-jeunes-des-quartiers-sensibles-20-01-2007-2007694758.php

http://bondyblog.liberation.fr/200701230600/quand-le-quai-d-orsay-ouvre-ses-portes-aux-gens-des-quartiers/#.VjD8-_kveUk

 

Communiqué de presse du 18 Janvier 2007

Débat dans un quartier sensible sur la politique étrangère de la France et les mesures concrètes sur la diversité au Ministère des Affaires Etrangères

A l’invitation de trois associations du Collectif Banlieues respect, Citoyenneté et démocratie, Objectifs 2000 et Ecoute Conseil Dialogue, le ministre des affaires étrangères, M. Philippe Douste-Blazy, se rendra dans un quartier sensible à Villeneuve-la-Garenne ( 92), le Jeudi 18 janvier, pour y participer à un débat sur la politique étrangère de la France.

Les jeunes présents, issues d’une vingtaine de quartiers sensibles d’île de France, interrogeront le ministre sur les sujets d’actualité internationale.

La politique de la France au Maghreb, au proche et au Moyen Orient, en particulier le conflit israélo-palestinien, les questions de développement et la contribution que les jeunes issus de l’immigration peuvent apporter au co-développement, les questions migratoires dont la délivrance des visas et le lien avec les politiques du développement, la construction européenne ainsi que le dialogue des cultures devraient être quelques uns des thèmes évoqués.

Mais aussi le ministre présentera les mesures, à sa demande, qui devraient être mises en œuvre au ministère des Affaires étrangères, pour y promouvoir la diversité et l’égalité des chances. Ce débat se déroulera :

Le Jeudi 18 janvier 2007 à 19h Quartier de la Caravelle, Salle des Fêtes Rue du 8 Mai 1945 Villeneuve-La-Garenne (92)

Front des Banlieues Indépendant (FBI) structure opérationnelle et de "combat" des associations composant le Collectif Banlieues Respect.